Pour une famille grandissante, les travaux de rénovation s’imposent si on veut réaménager l’habitation. D’autres raisons mènent également les gens à s’y prendre comme pour économiser l’énergie, accroitre la valeur de la revente ou bien améliorer la sécurité. Le montant d’un tel projet est relativement conséquent. Est-ce que votre fond ou votre épargne suffit-il pour le concrétiser ou devez-vous trouver une autre solution de financement ?

Les différentes options pour financer des travaux de rénovation

Le prêt bancaire vous engage et doit être remboursé. Par peur de ne pas pouvoir rembourser leurs dettes, bon nombre de gens décident d’utiliser leur fond au lieu de s’engager à un crédit. Ce n’est nullement une mauvaise idée si vous êtes sûr que l’argent dont vous disposez est suffisant pour terminer les travaux. Comme le projet de rénovation réserve souvent des surprises, il va falloir prévoir une somme conséquente. Dans ce cas, la meilleure solution est de recourir à un prêt bancaire. A ce sujet, de nombreuses formules s’offrent à vous pour ne citer que le prêt à la consommation, le prêt rénovation et le prêt hypothécaire. Si vous ne voulez pas toucher à vos économies ou si cela n’est pas suffisant, soit vous optez pour le crédit bancaire, soit vous choisissez d’autres options parmi lesquels figurent les crédits d’impôts, l’éco-prêt à taux zéro et les subventions de l’Anah. Ces dernières, par exemple sont proposées aux foyers aux revenus modestes et aux personnes souhaitant rénover une maison de plus de 15 ans. Pour cette solution, le montant octroyé peut s’élever à 25 000€. Chaque solution de financement présente des avantages et des inconvénients, voilà pourquoi il faut faire le bon choix pour réussir votre projet.

Les avantages de recourir à un prêt hypothécaire

Que vos travaux de rénovation soient d’ordre esthétique, sécuritaire ou sanitaire, il est important de déterminer de manière précise le montant alloué à votre projet. Si le prêt rénovation est l’idéale pour financer vos travaux à un taux fixe sans frais supplémentaires, le prêt hypothécaire quant à lui est prisé pour sa souplesse. Ce dernier convient à ceux qui envisagent d’emprunter des sommes conséquentes. Il vous permet d’obtenir une somme allant jusqu’à 50 000€, voire plus. Par-dessus tout, ce type de prêt vous permet de bénéficier d’une déduction fiscale considérable. Pour ceux qui choisissent cette formule, sachez qu’il existe deux cas de figures : soit vous demandez un nouveau crédit, soit vous utilisez votre crédit existant. Dans le premier cas, vous devez payer des frais de dossier et des frais d’actes de crédit non négligeables dont le taux est estimé entre 2% et 3% du montant total de l’emprunt. Dans l’autre cas, vous n’avez pas besoin d’une nouvelle hypothèque si la partie déjà remboursée peut couvrir les travaux. De plus, vous ne payez que les frais de dossier. Même si ce type de prêt offre des taux très avantageux, il est toujours important de faire une simulation pour un pret hypothécaire.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>